fr
fr en
MENU
AccueilActualitésRencontre avec Nathalie de Breda, décoratrice d'intérieur engagée

Rencontre avec Nathalie de Breda, décoratrice d'intérieur engagée

24/10/2022
Rencontre avec Nathalie de Breda, décoratrice d'intérieur engagée
 
 
 

Rencontre avec Nathalie de Breda, décoratrice d'intérieur ayant collaboré avec GILLES TRIGNAT RESIDENCES pour le programme « Le Refuge des Sens » de Parenthèse vacancessitué à Vaujany.

 

Regroupant 3 chalets de montagne authentiques, GILLES TRIGNAT RESIDENCES a fait appel à cette décoratrice locale qui met un point d’honneur à apporter une touche de modernité et à décorer les espaces intérieurs durablement.

 
 
 
 
 
 
 
 

Bonjour Nathalie, pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre parcours qui vous a mené aujourd’hui à votre carrière de décoratrice ?

Avec mon bac en poche, j’ai commencé une carrière d’hôtesse de l’air pour la compagnie Air France et j’ai voyagé dans le monde entier pendant des années. Lorsque j’ai eu mes enfants, j’ai laissé les long-courriers et l’aviation derrière moi pour rejoindre la famille de mon premier mari à Lyon qui y tenait une boutique d’antiquaire.

 

Bien que tout était ancien, de grands groupes spécialisés dans le textile et l’hôtellerie venaient pour y acheter de la décoration et c’est ainsi que j’ai pris goût à la décoration et à ses produits.
 
Après le décès de mon mari, j’ai décidé de ne plus travailler dans cette boutique. C’est à ce moment-là qu’un ami m’a proposé de venir travailler sur Genève en tant que décoratrice pour un gros projet. C’est comme cela que j’ai véritablement commencé ma carrière de décoratrice d’intérieur, avec notamment la création de ma société à Annecy où je travaille avec des promoteurs, des hôteliers et des particuliers situés dans les Alpes, à Paris, dans le sud de la France, ou encore à Genève et en Grèce.
 
 

Comment travaillez-vous au quotidien ? 

Cela commence par les produits que je sélectionne pour les projets de mes clients. Il est très important pour moi d’entretenir une relation pérenne avec mes fournisseurs qui sont de véritables partenaires et qui m’accompagnent au quotidien. Avoir une réelle proximité avec eux permet d’établir non seulement une confiance durable mais également de résoudre rapidement et efficacement tous les problèmes que l’on pourrait rencontrer sur un projet.
 
C’est un vrai travail d’équipe que l’on construit ensemble au fur et à mesure des projets. Je visite très régulièrement leurs usines de production et les ateliers d’artisans pour m’imprégner de tout ce qu’ils proposent. Mon but est de connaître les produits sur le bout des doigts pour trouver ceux qui correspondent au mieux aux projets de mes clients.
 
J’ai eu l’opportunité de travailler avec de grandes marques de luxe françaises pour les tissus d’ameublement et de pouvoir en proposer les produits à mes clients. Mon showroom représente d’ailleurs ces grandes maisons de luxe en exposant des inspirations pour orienter mes clients selon leur projet de décoration. Mon ambition est de suivre le parcours du Luxe, qui est un monde discret et feutré, que ce soit dans le choix des produits que je vais proposer mais aussi dans ma relation avec mes clients et mes fournisseurs. 
 

Comment est née votre collaboration avec
GILLES TRIGNAT RESIDENCES ?

Je fais très peu de publicité pour mon entreprise et mon travail, je fonctionne uniquement par le bouche-à-oreille et les recommandations. Pour le cas de GILLES TRIGNAT RESIDENCES, l’un de mes clients promoteur immobilier situé à l’Alpe d’Huez m’a présenté Gilles Trignat et j’ai beaucoup apprécié sa vision des choses. Nous n’avons pas parlé coûts et budget, mais qualité de la prestation et c’est comme cela que je fonctionne également. M. Trignat est très professionnel et m’a complètement laissé la main sur le projet, ce qui a permis de laisser libre cours à mes inspirations pour les chalets du Refuge des Sens, projet sur lequel je suis intervenue pour GILLES TRIGNAT RESIDENCES. 
 
 

Quelles sont vos sources d’inspiration pour vos projets ?

Ma passion pour les voyages m’a amenée aux quatre coins du monde et je m’inspire de nombreux lieux pour mes projets. En premier viennent les musées, où ceux de Londres et de Vienne plus particulièrement, sont de véritables mines d’or. Je trouve ensuite mes associations de couleurs dans les jardins botaniques, puisque la nature est une source d’inspiration inépuisable. Je profite de mes voyages pour séjourner dans de beaux hôtels et prendre des idées. Je visite également de nombreux showrooms, notamment un à Paris qui possède le plus vieux métier de tissage pour la haute couture au monde. Enfin, je lis beaucoup de livres de décoration, où les sujets sont plus détaillés et approfondis que dans les magazines.
 
Dans tous les cas, je ne suis pas les tendances car elles périment trop vite et je préfère penser de manière intemporelle. Un projet de décoration est un projet coûteux, je mise donc sur des produits qui dureront dans le temps, ce qui est aussi bénéfique pour mes clients que pour notre planète. Et étant résolument opposée au gaspillage et à la consommation excessive, cette manière de travailler est totalement en accord avec mes valeurs. Je reverse d’ailleurs 1% de mon chiffre d’affaires à l’association Mountain Riders, qui prône le développement durable en montagne en formant les enfants à la transition écologique et nettoie les glaciers de toute pollution humaine.
 
 

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour les chalets en location saisonnière du Refuge des Sens à Vaujany, un programme GILLES TRIGNAT RESIDENCES et géré par Parenthèse Vacances ?

Pour ce projet, je me suis beaucoup reposée sur la qualité du programme en lui-même. Le travail au niveau du bois était remarquable et la volonté de M. Trignat d’avoir un rendu de qualité m’a permis de proposer une prestation à l’image des chalets.
 
J’avais comme ligne directrice de donner le sentiment aux visiteurs d’être accueillis par la montagne et les chalets, et d’être finalement aussi à l’aise et confortable que chez soi. J’ai également inclus une touche de contemporain que l’on retrouve notamment dans les luminaires.
 
chalet refuge des sens vaujany
 
 

Quel est votre projet de rêve ?

Je le fais actuellement grâce à l’un de mes clients, pour une maison de 340m² où j'ai carte blanche pour tout le projet. Ce qui m’intéresse le plus dans ce genre de demande, c’est la technicité et le degré de détail. Que ce soit pour une poignée de porte, l’intérieur d’un dressing, la position de certaines plantes, ce n’est pas décoratif : cela relève de la technique. Il faut de grandes connaissances dans les tissus, les matières, leurs combinaisons et je passe beaucoup de temps pour dessiner et faire mes recherches mais cela en vaut la peine pour n’importe quel projet.
 
C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus plu en travaillant avec GILLES TRIGNAT RESIDENCES : m’avoir laissé le temps de penser et retravailler tous les éléments jusqu’à ce qu’ils me conviennent pour qu’ils s’intègrent parfaitement à l’ensemble du projet.
 
 

Quels sont les challenges à relever pour la décoration de logements prévus pour la location ?

Cela va d’abord passer par le choix des prestataires pour les produits fragiles, qui peuvent malencontreusement se casser. Le premier challenge est donc de trouver des objets durables, solides et qui s’intègrent au mieux au projet. Pour les chalets du Refuge des Sens, j’ai par exemple travaillé avec l’un de mes prestataires localisé à Chambéry pour tout ce qui est vaisselle et accessoires, dans le but de remplacer facilement les casses grâce aux stocks permanents. 
 
Un autre challenge est de penser à l’image du promoteur : ces chalets sont aussi un produit de communication qui montrent le savoir-faire de Trignat aux investisseurs, voire aux futurs acquéreurs. Il fallait donc un rendu qui corresponde aux valeurs et à la qualité promue par GILLES TRIGNAT RESIDENCES. L’avantage est que M. Trignat a une véritable volonté de bien faire les choses et de manière durable, là où d’autres promoteurs vont plutôt faire attention aux coûts les plus bas.
  
 

Quel est votre style préféré ?

Je dirais que c’est le mélange des styles que je préfère et qui me caractérise. Mettre un objet désuet avec des choses plus contemporaines est l’une de mes associations préférées. J’ai également un côté très anglosaxon et américain dans la façon de concevoir les intérieurs, avec un grand souci du détail.
 
 

Quel est, pour vous, l’élément de décoration indispensable à avoir chez soi ?

Le tapis. C’est pour moi LE produit à avoir chez soi, qui habille immédiatement une pièce. Je prends d’ailleurs beaucoup de plaisir à dessiner les miens, qui sont des pièces très techniques et très intéressantes.
 

Que préférez-vous dans votre métier ?  

C’est aller voir ce qu’il se fait de nouveau, d’ancien, dans les autres pays, etc. Le métier de décoratrice demande beaucoup de curiosité, que ce soit en allant voir les nouvelles collections dans les showrooms, en rencontrant des personnes qui parlent le même langage, en s’ouvrant sur d’autres savoirs-faires, d’autres traditions…
 

Quel est la pièce que vous préférez décorer ?

Le salon, parce qu’on peut y mettre beaucoup de choses et il faut penser à de nombreux points techniques pour un rendu de qualité, comme la luminosité, l’éclairage, le choix des matières et des volumes…
 
 
 
 
 
Crédits photos: 
 
 
 
Refuge des sens trignat vaujany

 
 
   
Découvrez le Refuge des Sens
à Vaujany

LE REFUGE DES SENS
 
 
 
 
 
 
 
  
 

 

Newsletters

Restez informé de nos nouveautés !

Ok